Communication
Nouvelles
2020-03-10
LE GROUPE AMPER MET EN PLACE LE TÉLÉTRAVAIL JUSQU'AU 22 MARS COMME MESURE DE PRÉVENTION



Après la confirmation du premier cas de coronavirus dans les bureaux centraux de Pozuelo de Alarcón, le groupe Amper ferme ses bureaux de Ciudad de la imagen jusqu'au 22 mars inclus.


Amper dispose déjà d'une politique de travail à distance entièrement mise en oeuvre, avec les moyens technologiques nécessaires pour poursuivre normalement son activité quotidienne.







Le Groupe Amper a confirmé le premier cas de coronavirus dans ses bureaux de Pozuelo de Alarcón (Madrid). Il s'agit d'un cas de faible gravité qui reçoit des soins médicaux à domicile et qui n'a pas nécessité d'hospitalisation, et la cause de l'infection est connue suite à un contact avec une personne infectée provenant de Milan. L'entreprise, suivant les indications de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), a décidé de prolonger le télétravail en général, comme prévu dans son protocole de prévention, jusqu'au 22 mars inclus.

Amper avait déjà pleinement mis en oeuvre et rendu opérationnel le système de télétravail dans le cadre de sa politique de ressources humaines. En tant que mesure régulière de conciliation de ses employés, la mesure adoptée ne représente pas un obstacle au maintien de l'activité quotidienne.

L'entreprise avait adopté il y a quelques semaines les recommandations des autorités sanitaires en créant un protocole ad hoc de prévention et de contingence pour une éventuelle contagion parmi ses employés.